C’est bien connu, nous ne sommes jamais contentes de ce que l’on a.  Moi en particulier… (je l’avoue) : j’ai les cheveux raides, j’aimerais les avoir ondulés, je suis petite, j’aimerais être (un peu plus) grande …
Mais il y a bien une chose dont jusqu’à maintenant j’étais satisfaite : ma poitrine.

 
Il faut dire que j’ai toujours fait au minimum un 90B, ce n’est pas énorme mais ça me suffisait amplement ! Surtout que dès que j’ai eu un peu de poitrine, ma mère ne cessait de me répéter que j’avais une chance folle d’avoir cette taille (pas trop petit, pas trop grand).
Et puis un jour j’ai pris deux tailles de bonnet (pas de bébé, pas de chirurgie)… et là, ma vie a changé !
 


 

Alors là, j’entends déjà tout le monde me dire « wouah trop bien, mais de quoi elle se plaint celle-là ». Et bien non, il ne faut pas croire tout ce que l’on dit. Tout le monde ne rêve pas d’une « grosse poitrine ». Pourquoi ?

 

Pendant 10 ans j’ai fait du 90B, donc forcément mon tiroir à sous-vêtements était quelque peu rempli. Résultat des courses : 25 soutiens gorges (que j’adorais d’un amour profond) que je ne pourrais plus jamais porter ! Quand on compte un minimum de 50€ par ensemble (je dis bien au minimum) ça fait mal au cœur …. (et au portefeuille)

 

La deuxième conséquence directe est qu’il faut, bien sûr, refaire le plein. Tout d’abord parce que forcément ça débordait un peu (beaucoup) … et ensuite un 90D ne demande pas le même maintien qu’un 90B.

 

« Oui mais ce n’est pas la fin du monde ! » Mais s’il n’y avait que ça… Un 90D ça implique aussi :

 

-          D’avoir très peu de choix de lingerie (en soldes je n’en parle même pas). Fini la majorité des push-up et maintenant les collections en sont remplies !

 

-         Souvent à partir du D on te réserve le rayon « soutien-gorge pour mamie » qui couvre entièrement ton sein et qui possède des bretelles épaisses de 5cm. Très glam ! Quand tu es habituée à du balconnet, de la dentelle et des bretelles fines, le changement est radical…

 

-          D’avoir mal au dos, oui à partir du D, la  poitrine commence à peser son poids en cacahuète et même moi qui n’ait jamais eu de problèmes de dos avant je ne supporte plus de porter un sac à main trop lourd par exemple.

 

-          Tes seins ne rentrent plus dans tes tee-shirts, robes, vestes… Et oui les soutiens gorges ne sont pas les seules pièces de mon dressing que j’ai dû changer ! Beaucoup de marque de prêt à porter ne pense pas aux grosses poitrines et bien souvent je dois prendre une taille supplémentaire pour que ma poitrine « passe ». Et forcement quand tu prends une taille au dessus au niveau des hanches, c’est trop large et  tout de suite moins joli. Des décolletés qui étaient corrects avant deviennent des décolletés plus que plongeants… Bref ma garde-robe a elle aussi quelque peu changé.

 

-          Et pour finir des regards très insistants  sur cette partie de mon corps…. Plus fréquent qu’à l’époque de mon 90 B. Une fois qu’ils font une taille un peu imposante ces messieurs n’arrivent plus à détourner leur regard.

 

Alors oui, il y a des femmes qui paient pour avoir cette poitrine, mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre cet engouement. Une grosse poitrine c’est « beau », quand on n’a une petite poitrine (du moins je peux l’imaginer). Mais croyez-moi, si vous faites un A ou B vous n’avez rien à envier aux femmes qui font du D ou plus.

 

La conclusion de l’histoire, ma garde a changé, mon portefeuille lui, ne me dit pas merci. Et finalement, la seule personne qui finalement en est content, c’est monsieur. ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
ABOUT THE AUTHOR

Mamzell-plume

Avant tout webmarketeuse, fan de nouvelles technologies et du web en général ! A mes heures perdues geekette, gameuse, mais aussi chieuse 2.0 et salsa addict...

    COMMENTS (5)

  1. missmag

    ()

    coucou,
    Je te comprends parfaitement et pour le comprendre il faut le vivre…
    J’ai été opéré 1 fois pour passer de 90F à 90D.(j’avais demandé du C…)
    Et là je souffre de nouveau du dos et le poids sur les côtes je ne supporte plus… du tout.
    As-tu des douleurs costales aussi??
    J’envisage recontacter mon chirurgien pour savoir quoi faire…

    Bisous et bon courage à toi

    Répondre

    • Mamzell-plume

      ()

      Bonjour Miss Mag,

      Merci pour ton témoignage. Comme tu le dis pour le comprendre il faut le vivre. Certaines femmes pensent qu’avoir une grosse poitrine leur offre plein d’avantages alors que moi je n’y ai vu quasiment que des inconvénients (entre douleurs au dos, difficulté à s’habiller and co). Jusqu’à maintenant je n’ai pas eu de douleurs costales, par contre j’ai eu de grosses douleurs au dos (que je n’avais pas avant). Il m’est arrivé notamment lors de mon voyage aux US d’avoir le dos bloqué et de ne plus pouvoir marcher -_-.
      Effectivement, n’hésites pas à aller voir un spécialiste qui pourra te conseiller et peut être t’aider à lutter contre ces douleurs.
      Moi j’ai fini par m’y faire (pas vraiment le choix de toute façon) et j’espère que mon cas ne s’aggravera pas lorsque j’aurais des enfants.

      Bon courage à toi. Bisous

      Répondre

  2. Pingback: Soldes été 2014 : ce que j’ai shoppé | Mamzell-Plume

  3. MlleMama

    ()

    Bonsoir,alors moi je te comprend parfaitement ,j’ai le même soucis , j’ai 15 ans et je fais du 100D :(
    Je suis complexer de ma poitrine trop grosse , je fais 1.70m et 58kg donc forcement ma poitrine choque,j’ai prit 2 tailles d’un coup egalement ce qui veux dire changer tout les sous-vetements… ce qui coute cher…mais cela veut egalement dire mal de dos,seins qui tombent,douleurs aux seins…
    et comme je n’ai que 15 ans je n’ai pas encore l’age pour avoir recours a la chirurgie donc j’en suis très complexer ,je ne compte que sur beaucoup de sport pour musclé un minimum mais sa ne changera pas beaucoup…

    Répondre