Food

Mon bébé a déjà fêté ses un an et pour l’occasion je voulais marquer le coup avec un joli gâteau et surtout je m’étais mise au défi de le faire moi même !
A savoir que nous étions 17 pour fêter sa première bougie et que je n’ai pas l’habitude de faire des gâteaux aussi gros.
En me baladant sur Pinterest, je suis tombée sur plusieurs idées et notamment sur le gâteau licorne en pâte à sucre, mon premier choix. Mais je me suis vite ravisée car je n’ai jamais fait de décoration en pâte à sucre et je me suis dit que c’était plus facilement rattable qu’une décoration à la poche à douille.
Bref, vous le comprendrez mon dévolu s’est finalement arrêté sur le rose cake. Un gâteau fait d’une génoise en plusieurs couches type layer cake que l’on peut garnir (ou non) et recouvert de chantilly pochée en forme de roses. Après 3 essais, j’ai fini par trouver LA recette qui me convenait avec une génoise pas trop compacte, moelleuse et une chantilly légère.

Recette rose cake

 

Ma recette du rose cake

Les ingrédients (pour un gâteau pour 16 personnes) :

Pour la chantilly

  • 500 gr de mascarpone
  • 50 cl de crème entière liquide
  • Du chantillyfix
  • 100 gr de sucre glace

Pour la génoise

  • 7 oeufs
  • 210 gr de sucre
  • 210 gr de farine

Pour la garniture :

  • Des fraises ou des framboises à votre convenance

Matériels 

  • Un moule de 20 cm de diamètre et 8 cm de hauteur
  • poche à douille
  • Un douille forme étoile
  • Du colorant alimentaire rouge ou directement rose
  • une spatule

rose cake bougie

Rose cake : une génoise moelleuse

Je vous conseille fortement de faire cette étape la veille. En effet, pour garnir le gateau, il faut que celui-ci soit froid.
A savoir que cette génoise peut se manger même 3 jours après sans sécher donc n’hésitez pas à la préparer à l’avance.

Préchauffer votre four à 180 degrés
Dans un saladier, casser les oeufs entiers (7) que vous battez quelques secondes puis ajouter le sucre (210).
Batter vigoureusement (le plus simple étant de le faire au batteur) jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume (il faut au moins 5 à 10 minutes pour que le mélange soit bien monté).
Rajouter petit à petit votre farine (210) en faisant bien attention de ne pas faire redescendre votre mélange.
Vous devez alors obtenir une pâte bien lisse et aérer. A cette étape là vous pouvez également rajouter du colorant si vous le souhaitez.
Beurrer et fariner votre moule (ou chemisez-le de papier sulfurisé)
Mettre au four pendant 40min (bien vérifier la cuisson avant de le sortir du four, une sous cuisson et votre génoise sera totalement ratée)
Démouler à chaud sur une assiette en le retournant afin que la génoise soit bien plane.
Laisser refroidir.

Une chantilly légère pour garnir votre rose cake

Comme pour la génoise, vous pouvez tout à fait faire votre chantilly la veille et ne garnir votre gâteau que le lendemain (surtout si vous devez le déplacer).

Une bonne heure avant, mettre votre mascarpone, votre crème, votre fouet et votre saladier au frigo afin que l’ensemble soit bien froid.
Dans un saladier, mettre le mascarpone (500) et le fouetter quelques secondes à puissance moyenne.
Incorporer votre crème entière (50) et fouetter énergiquement jusqu’à ce que le mélange monte (cela peut prendre du temps)
Une fois que le mélange a doublé de volume, rajouter le sucre glace (100), le colorant (allez-y petit par petit pour être sûr d’avoir la couleur désirée) puis le chantillyfix.
Votre chantilly est prête lorsque celle-ci est bien ferme et fait un bec sur le bout de votre fouet.
Vous pouvez alors garnir une poche à douille avec le 3/4 de la préparation. Garder le dernier quart pour l’intérieur du gâteau.

Le montage du rose cake

Si vous souhaitez que votre gâteau soit encore plus moelleux, vous pouvez imbiber la génoise avant de la garnir avec un sirop (Tant pour tant d’eau et de sucre à ébullition dans une casserole)

Une fois la génoise bien refroidie, découper-là en 3 parties. (Une autre option est possible si vous effectuez la cuisson en 3 fois)
Garnir chaque étage de fruits puis lisser avec de la chantilly.
Pour finir, il vous faudra recouvrir la génoise de petites roses à l’aide de la douille étoilée. Je vous conseille de commencer par le bas et d’avoir une douille suffisamment grande pour faire de jolies roses.
Les roses demandent un peu d’entrainement mais si vous savez déjà utiliser une poche à douille cette étape ne devrait pas être un problème.

 

Rose cake anniversaire
Voilà votre rose cake est prêt à être dégusté, j’espère que cette recette vous plaira ! En tout cas, elle a eu du succès auprès de notre famille et de nos amis qui m’ont servi de cobaye :p

Bonne dégustation et n’hésitez pas à me tagguer sur instagram si vous reproduisez cette recette @mamzell_plume

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit encas régressif et gourmand, le babybel pané est parfait pour l’apéro ou en entrée pour les amateurs de fromage sous toutes ses formes.

 

babybel pané

 

Très peu d’ingrédients sont utiles…

 

  • Des babybels (oui forcément)
  • 2 oeufs
  • De la farine
  • De la chapelure (ou des biscottes, ou du vieux pains, on adapte en fonction de ce que contiennent vos placards)

 

babybel pané

 

Comment faire des Babybels panés ?

 
On prends les babybels, auxquels on enlève la petite coque rouge. On prépare 3 assiettes creuses dans laquelle on place dans l’ordre la farine, les oeufs battus et la chapelure (ou ce qui remplacera la chapelure).

 
Il ne vous reste plus qu’à tremper les babybels d’abord dans la farine, puis dans les oeufs puis dans la chapelure.
Pour rendre vos babybels panés encore plus croustillant vous pouvez les repasser une seconde fois dans les oeufs puis la chapelure. Tout dépend de vos goûts !

 
Dernière étape, on cuit nos babybel dans une poêle avec de l’huile ou du beurre environ 3minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit un peu doré et que le fromage fonde légèrement.

 
Si vous voulez limiter les dégâts côté calorie vous pouvez aussi cuire vos babybels au four. Pour cela, il vous suffit de les placer 10min au four à 200°.

 
Cette recette est terriblement gourmande pour un apéritif facile et rapide quand des amis arrivent à l’improviste à la maison. Mais n’hésitez pas aussi à vous préparer cette recette pour un dîner tranquilou devant la TV avec une petite salade.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de bruncher sur Paris et ce week end l’occasion s’est présenté d’aller essayer le brunch d’un bar que je connais bien : Dédé la frite.
 
Dédé la frite, c’est ce bar près de grands boulevards connu pour ses frites maisons et sa carte pas chère. Mais j’avoue que je ne savais même pas qu’il proposait également un brunch ! Et quel brunch…
 

Brunch : qu’est-ce qu’on mange chez Dédé la frite ?

 
brunch dédé la frite
 
 
brunch dédé la frite
 
Le brunch chez Dédé la frite est composé de :
• Une boisson chaude au choix
• Un jus d’orange ou de citron frais (vraiment)
• D’une viennoiserie (croissant ou pain au chocolat) + des tartines (avec tout ce qu’il faut pour les tartiner)
• On poursuit avec une assiette bien remplie avec 3 œufs au plat, de la salade, des frites maisons (les fameuses) et du bacon ou du saumon mariné
• Pour finir en douceur par un fromage blanc (nature/fruits rouges/miel)
 

Qu’est-ce que je pense de ce brunch ?

 
Pour moi c’est le meilleur rapport qualité prix que j’ai pu essayer jusqu’à maintenant. Ce brunch coute seulement 15€ (oui oui vous avez bien entendu), ce qui n’est vraiment pas cher en comparaison des prix pratiqués en général sur la capitale.
Le brunch est consistant, la table est bien remplie et l’estomac à la fin du brunch également !
Le jus d’orange est fraichement pressé ce qui change des jus industriels dégueux.
 
Le seul bémol de ce brunch (s’il fallait en trouver un) reste le choix dans la composition du brunch. Bacon ou saumon c’est le seul choix à faire dans la partie salée. Du coup si on n’aime pas les œufs par exemple et bien on ne mange pas de brunch chez Dédé la frite.
 
Pour conclure, si vous cherchez un brunch pas cher, bon et qui vous rassasie bien, n’hésitez pas à vous rendre chez Dédé !
 
Dédé la frite – 52 rue Notre Dame des victoires – 75 002 Paris

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas parlé d’une adresse gourmande et pourtant ce n’est pas faute de tester de nouveaux restaurants. Juste un problème de temps ou parfois de photos.
 
Mais je me rattrape, avec cette fois-ci, avec un restaurant près de chez moi : le Lavandou à Savigny sur Orge (91).
Je passais devant pour aller chez mes beaux-parents depuis quelques temps déjà et on n’avait jamais pris le temps de réserver une tablé. Ce week-end, on a tenté le menu entrée, plat et dessert (la totale!), je vous en dis plus…
 

1- Accueil

 
Étant une ancienne serveuse (durant mes années d’étude), je mets un point d’honneur à être bien servie ! Je déteste les serveurs qui tirent la tête où on a l’impression que limite il se passerait bien de notre tablé. Le minimum syndical reste la politesse et le sourire.
 
Au Lavandou, nous avons été très bien accueillis, sourire en arrivant, petite blagounette pendant la prise de commande. L’accueil et le service étaient irréprochables !
 

2- A la carte

Rendez-vous sur Hellocoton !