Il existe une catégorie d’acteur qui ose et s’essaie à des nouveaux genres de films alors qu’on les a toujours connu dans un tout autre style. C’est le pari que fait Michaël Youn dans « la traversée ».

 

Parlons d’abord de l’histoire du film…

 

Une petite fille disparaît sur une île. Ses parents sont dévastés et ne comprennent pas ce qu’y s’est passé. Sauf qu’un jour… Elle réapparaît miraculeusement après 2ans. Martin, son père, ne souhaite plus qu’une chose comprendre.

Image de prévisualisation YouTube

 

Mon avis

 

En sortant de la salle, je n’étais ni déçue, ni ravie par « La traversée ». J’avoue que je m’attendais à autre chose… une autre histoire, une réalisation différente.
Ce qui est sûr, c’est que passé des comédies un peu loufoques, du mec en string au 7 d’or…  à un rôle beaucoup plus sombre dans un thriller, ce n’était pas un pari gagné pour Michaël Youn. Pour ma part, j’ai toujours pensé que les comiques étaient les meilleurs acteurs pour jouer ensuite dans des films plus sombres car bizarrement souvent le rôle leur va comme un gant (rappelez-vous Johnny Depp dans Fênetre secrète puis dans Pirates des Caraibes). Malgré cela, pour ce film en particulier, je trouve qu’un peu trop de manières trahissent ces anciens rôles et son habitude de sur jouer pour faire rire… ce qui est un peu dommage.

 

Le scénario est bien mais néanmoins trop simple selon moi (je connaissais l’histoire via la lecture d’un Musso…). Je m’attendais à une histoire plus profonde même si je le reconnais l’angoisse typique des thrillers pouvait se ressentir durant le film. Belle réalisation par Jérôme Cornuau (le réalisateur du film) qui nous fait vivre le film en filmant la majorité du temps les acteurs de dos. (Oui c’est rare, mais intéressant !).

 

En conclusion, un scénario un peu trop simple qui est fait pour plaire au plus grand nombre, des acteurs que l’on redécouvre malgré qu’ils ne nous aient pas transcendé (Youn et Dequenne) mais néanmoins je le reconnais une réalisation assez surprenante et intéressante afin que le spectateur se sente le plus proche possible des personnages.
Ce film partagera les avis, ça j’en suis sûre car moi-même je reste le cul entre 2 chaises…

 

 

Sortie dans les salles : 31 octobre 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !
ABOUT THE AUTHOR

Mamzell-plume

Avant tout webmarketeuse, fan de nouvelles technologies et du web en général ! A mes heures perdues geekette, gameuse, mais aussi chieuse 2.0 et salsa addict...