Je fais partie de ces personnes qui ont le hoquet très (très) souvent, parfois même plusieurs fois par jour. Mes amis le savent et ma famille me l’a confirmé : mes crises de hoquet ne datent pas d’aujourd’hui… J’ai commencé à avoir le hoquet quand j’étais tout bébé et au fil des années le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne s’est pas arrangé. En général, il n’arrive jamais au bon moment et il peut même s’accentuer avec le stress… Je vous laisse imaginer ce moment où je me suis sentie un peu seule avec mon hoquet pendant un devoir sur table de physique chimie au collège.
 
Depuis de nombreuses années, tout le monde tente d’arrêter mon hoquet. C’est devenu le défi de mes proches qui m’ont fait essayé toute sorte de technique plus ou moins insolite et/ou efficace.
 
Du coup, aujourd’hui je me suis dit que je n’étais pas la seule au monde à avoir des crises chroniques de hoquet que ces trucs et astuces accumulés au cours du temps pour tenter d’arrêter mon hoquet pourraient vous aider.

 
Image de prévisualisation YouTube
 

1- Contrôler votre respiration

 

 
Plusieurs écoles pour cette méthode : soit vous retenez votre respiration le plus longtemps possible, soit vous respirez calmement dans un sac en papier. Tout cela sert à augmenter le taux de CO2 dans le sang et faire cesser les spasmes

 

2- Boire de l’eau

 
 

 
Ici aussi plusieurs écoles. D’un côté ceux qui vous diront de boire un verre d’eau chaude pour détendre le diaphragme. De l’autre, ceux qui vous diront de boire de l’eau froide en vous penchant un peu pour comprimer le diaphragme.

 

3- Manger du sucre

 
 

 
Laissez un morceau de sucre fondre sur votre langue, cela stimulerait le pharynx et arrêterait les contractions du diaphragme. Ceci dit si vous êtes diabétique, cette option est bien entendu à proscrire.

 

4- Concentrez-vous sur autre chose

 

 
 
C’est la technique ultime si vous n’avez pas d’eau/de sucre à proximité, ou encore que vous ne souhaitez pas mourir asphyxié. Cette méthode anti-hoquet est simple et pour ma part assez efficace. Il vous suffit juste de penser à tout sauf à votre hoquet, occupez vous et vous verrez que votre hoquet disparaitra.
C’est une amie qui un jour me l’a fait découvrir en pressant mon petit doigt tout en me posant des questions simples du genre « qu’est ce que tu as mangé hier midi ? » etc. en me concentrant sur ces questions (et sur la douleur de mon petit doigt), j’en ai oublié mon hoquet qui a disparu comme par enchantement !
 
Voilà de quoi faire stopper toute crise de hoquet et si ces 4 trucs et astuces ne suffisent pas… et bien je ne peux plus rien pour vous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
ABOUT THE AUTHOR

Mamzell-plume

Avant tout webmarketeuse, fan de nouvelles technologies et du web en général ! A mes heures perdues geekette, gameuse, mais aussi chieuse 2.0 et salsa addict...